LA LEGENDE - LEGJENDA

 

Ils étaient trois frères maçons accompagnés de quarante ouvriers qui construisaient un Pont. Tout ce qu’ils construisaient le jour se détruisait la nuit.

Un jour, un sage vint à passer et leur dit :

 

« Je peux vous donner le secret de ce Pont, mais d’abord vous devez jurer au nom de la « Besa » (la parole donnée) que vous ne révélerez ce secret ni à vos épouses ni à personne d’autre. »

 

Les hommes jurèrent.

 

« Sur les fondations du Pont, vous devez faire un sacrifice. Outre un bélier ou un bœuf, vous devez sacrifier une âme humaine.

Demain matin, la première de vos épouses qui vous apportera à manger, sera emmurée vivante.»

 

Le soir même, les deux grands frères brisèrent le pacte de la « Besa ». Le cadet, lui, garda le secret et sa femme fut emmurée vivante sous la première arche du Pont. 

Avant de mourir, elle demanda qu’on exauce son dernier souhait :

 

« Laissez-moi un œil pour que je puisse voir mon enfant,

un bras pour le caresser,

un sein pour l’allaiter,

et une jambe pour le bercer. »

 

Puis, dans une dernière plainte, elle récita ces deux fameux vers: 

 

« Que tremble ce Pont

Comme je tremble en ce mur. »